Redoubler de vigilance pour garantir une bonne hygiène dans un restaurant

MT : Hygiène jetable : Assurer une sécurité alimentaire irréprochable

MD : Hygiène jetable : Dans un restaurant, il ne faut surtout pas négliger l’hygiène alimentaire. Des formalités strictes doivent être appliquées.

Dans un restaurant, il est impératif de proposer à ses employés, serveurs, commis de cuisine, chef, des équipements de protections jetables. A l’instar des centres médicaux, les restaurants doivent aussi se doter de protection individuelle aux normes afin de garantir une bonne hygiène lors de la préparation des aliments !

La cuisine : un lieu propre et hygiénique

Il est indispensable que le restaurateur puisse respecter la qualité sanitaire de son matériel et mettre en place les procédures adéquates pour l’emploi des denrées alimentaires.

En cuisine, le plan de travail doit être lisse et bien nettoyé. Les surfaces en carrelages ou en bois ne sont pas permis. Aussi, pour bien garder tout produit en stock, une chambre froide et un placard de rangement sont indispensables. Outre cela, les installations de cuisson au gaz doivent être en très bon état et bien entretenus.

Attention, il est impératif de contrôler tous les produits afin d’éviter tout risques au niveau du client. Il est donc essentiel de vérifier la date limite de consommation, le système de stockage ainsi que la manipulation des produits.

Il est recommandé de stocker les ingrédients dans un conditionnement résistant en polyéthylène pouvant être recyclé.

Garantir l’hygiène personnelle pour éviter toute contamination

Un manque d’équipement de protection est souvent la cause d’intoxications alimentaires. L’hygiène est pourtant toute aussi importante que la sécurité alimentaire. Pour éviter tout incident, il faut opter pour une protection optimale de ses employés.

Cela passe bien évidemment par l’usage d’hygiène jetable comme les lunettes de protection, les équipements de protection respiratoire, les masques de protection à usage unique, ou les gants en latex. Il sera possible de se protéger grâce à lhygiène jetable.

La tenue du parfait employé

Dans un restaurant, il faut prévoir un vestiaire pour ses employés et tout un panel d’équipement de protection. L’uniforme tout d’abord, doit être propre tous les jours et ne doit être mis que sur son lieu de travail. Il doit être stérile et réutilisable. En ce qui concerne les tabliers, ils doivent répondre à diverses utilisations : pour couper les légumes, préparer la viande ou les fruits de mer.

Pour la manipulation des aliments crus et cuits, il faut des gants à usage unique distincts. Les chaussures elles, doivent être antidérapantes et fermées. Le restaurateur doit aussi prévoir une charlotte pour chaque employé, évitant les chutes de cheveux. Elle doit être recyclée et renouvelée au quotidien pour une meilleure hygiène !

Les diverses pratiques hygiéniques

Mis à part le port d’une tenue adapté, les employés d’un restaurant devront aussi suivre des pratiques simples afin de garantir une bonne hygiène dans les cuisines et veiller à la qualité des aliments. Il est donc impératif pour le restaurateur d’effectuer un contrôle tous les matins pour s’assurer que son équipe respecte les règles d’hygiène individuelle. Quelles sont ces règles ?

  • Garder des ongles courts et propres ;
  • Entretenir ses cheveux et sa barbe ;
  • Se laver les mains régulièrement et mettre à disposition de tous du savon ainsi que des essuie-mains absorbants ;
  • Préparer les repas sur une surface propre :
  • Ne surtout pas porter de bijoux ;
  • Rester à la maison quand on est malade.

Passer par une formation en hygiène : est-ce indispensable ?

A partir du moment où un établissement propose de la nourriture, il doit répondre à des règles d’hygiène très strictes. Toutefois, il est assez complexe de mettre en place une liste de formalités précises à appliquer étant donné que les règles seront fonction de multiples facteurs.

Afin de bien comprendre les normes en vigueur et les instaurer dans votre établissement, le CCI propose des formations pour les restaurateurs et leurs employés. Il sera plus simple d’intégrer les principes d’hygiène et la prévention au risque alimentaire.

Recette de frappuccino Starbucks à la maison

Recette de frappuccino Starbucks à la maison

En plein été, le frappucino de Starbucks est l’une des boissons les plus vendues au monde. Pourtant, le prix auquel il est proposé est très exagéré et la marge que se fait la célèbre enseigne est extrêmement élevée. Heureusement, le frappuccino Starbucks est très facile à refaire à la maison. C’est une recette facile et très économe que l’on vous propose aujourd’hui. Le tout ne vous prendra que cinq minutes.

Ingrédients pour un frappuccino Starbucks

  • 3 glaçons

  • Un café espresso (de l’intensité qui vous convient)

  • 8 cl de lait (animal ou végétal selon vos envies et vos convictions)

  • Crème chantilly

  • Du coulis de caramel au beurre salé (trouvable en supermarché)

Quel café choisir pour son frappuccino Starbucks ?

La chaîne Starbucks a développé un large marketing pour mettre en avant la qualité de son café. Dans les faits, le café vendu dans ces magasins est d’une qualité tout à fait médiocre à cause du rythme industriel. Vous pouvez donc le remplacer par un expresso d’une machine à dosette comme une Tassimo.

En revanche, pensez à effectuer le détartrage Tassimo avant et suffisamment fréquemment pour éviter de teinter votre expresso d’un goût qui se remarquera particulièrement au contact du lait. Une machine bien propre est donc nécessaire.

La recette maison du frappuccino Starbucks

Munissez-vous d’un blender capable de broyer les glaçons que vous y placez en premier. Ajoutez ensuite votre expresso et les huit centilitres de lait de la recette. Enfin, ajoutez le coulis de caramel au beurre salé. Pensez néanmoins à garder de côté une à deux cuillères à soupe de ce coulis pour la fin de la recette.

Fermez le blender et mixez. Utilisez d’abord le mode « ice crush » pour broyer les cubes de glace sans abîmer votre matériel. Ensuite, mixez en augmentant progressivement la puissance. Commencez doucement et augmentez petit à petit. Le tout doit vous prendre une à deux minutes. L’objectif est de faire mousser progressivement le lait afin de l’épaissir un peu.

Une fois que le mélange est bien mousseux, il ne vous reste plus qu’à le placer dans un grand verre. L’idéal, c’est évidemment d’avoir un verre à milkshake, car la taille conviendra parfaitement à l’ensemble.

Le dressage et la dégustation

Pour finir, il ne vous reste plus qu’à remplir le reste du verre de crème chantilly. Effectuez de petits cercles afin de la faire monter joliment. Enfin, ajoutez un filet de coulis de caramel au beurre salé (une ou deux cuillères à soupe selon vos goûts). Il ne vous reste plus qu’à déguster avec une cuillère et une paille réutilisable.

Tous les produits sans gluten

Tous les produits sans gluten

Pain sans gluten

Le pain sans gluten est fabriqué à partir d’ingrédients sans gluten et l’absence de gluten rend sa tenue et sa cuisson plus délicats. Ici on a une grosse expérience du pain sans gluten et choisit du pain sans gluten avec vignette, qui se rapprochent du bon pain d’autrefois. Le pain sans gluten est bon, facile à consommer, prêt à consommer ou à toaster pour encore plus de saveur.

Read more